ANNABI M. *

ANNABI Mohamed ben Ahmed.

Message reçu le 06/05/2020 de son fils, qui nous envoie sa photo:

« Je suis un des fils du disparu ANNABI Mohamed.
Nom : Annabi
Prénoms : Mohamed Ben Ahmed
Date et Lieu de Naissance : 09/10/1919 à El-Affroun (Préfecture de Blida, Département d’Alger).
Profession : Cafetier Maure
Domicile : Douar Chorfi , El-Affroun (Sous- Préfecture de Blida, Département d’Alger)
Les faits : Arrêté à son domicile à l’aube, par des éléments de l’armée française en Juin 1957, notre père a été emmené dans une villa, au centre de la ville, villa où l’on entamait les interrogatoires avant de jeter les prisonniers à la cave pour leur faire subir les atrocités de la torture.  Après avoir passé quelques jours dans cette bâtisse, il a été transféré à la ferme coloniale Feutry, située sur la route d’Oued Djer, à 4 km d’El-Affroun .La dite ferme a été occupée, dès la fin 1956, par un cantonnement de l’armée française, est devenue un centre clandestin de torture et d’exécutions sommaires. Depuis son incarcération, on n’a plus revu notre père. »

Abréviations des principales sources utilisées :/p>

SLNA : « Fiches de renseignement » du Service des Liaisons Nord-Africaines : « Personnes arrêtées, demandes de recherche transmises au commandement militaire », ANOM, 91/ 4 I 62.

Liste SLNA : mention sur une liste de rappels adressée à l’armée par le SLNA en octobre 1957, la fiche de renseignement correspondant n’étant pas archivée). ANOM, 91/ 4 I 62

CV : Jacques Vergès, Michel Zavrian, Maurice Courrégé, Les disparus, le cahier vert, Lausanne, La Cité, 1959.

Archives Teitgen : Archives confiées par Paul Teitgen à Georgette Elgey, Archives Nationales, 561AP/41.

SHD : divers fonds du Service Historique des Armées, GR 1 H

CS : archives des deux commissions de Sauvegarde des droits et libertés individuels (1957-1962), Archives Nationales, F/60/3124-F/60/3231.

Presse algérienne (1962-1963) : documents fournis par Malika Rahal.