GACEB A. *

GACEB Ahmed.

Facteur stagiaire des Postes. Enlevé par l’armée en 1957. La direction des PTT interroge la 10e DP sur son sort. Le général Massu répond le 25 mars 1957 qu’il a été « libéré », ayant été l’objet d’accusations « calomnieuses ». Or, comme le fait remarquer la direction des PTT, Gaceb a été indiqué « par la presse », le 27 février 1957, comme « abattu » le 26 février 1957 dans la Casbah « lors d’une tentative de fuite ». Le 24 mai 1957, le général Massu indique que « c’est par erreur » qu’il a été déclaré libéré. « Sa fiche porte bien « Abattu le 25/04/57 (sic) lors d’une tentative d’évasion ».

Documents : archives du cabinet du préfet d’Alger (ANOM).

Abréviations des principales sources utilisées :/p>

SLNA : « Fiches de renseignement » du Service des Liaisons Nord-Africaines : « Personnes arrêtées, demandes de recherche transmises au commandement militaire », ANOM, 91/ 4 I 62.

Liste SLNA : mention sur une liste de rappels adressée à l’armée par le SLNA en octobre 1957, la fiche de renseignement correspondant n’étant pas archivée). ANOM, 91/ 4 I 62

CV : Jacques Vergès, Michel Zavrian, Maurice Courrégé, Les disparus, le cahier vert, Lausanne, La Cité, 1959.

Archives Teitgen : Archives confiées par Paul Teitgen à Georgette Elgey, Archives Nationales, 561AP/41.

SHD : divers fonds du Service Historique des Armées, GR 1 H

CS : archives des deux commissions de Sauvegarde des droits et libertés individuels (1957-1962), Archives Nationales, F/60/3124-F/60/3231.

Presse algérienne (1962-1963) : documents fournis par Malika Rahal.