MEZIDI D.*

MEZIDI Djilali

24 ans, enlevé à Alger après la grève des 8 jours avec NESSIRA Noureddine.

Sa disparition définitive nous est confirmée le 8 décembre 2020 par « les familles MEZIDI et BELKHAMSA » :

« Bonjour,

Notre mère MEZIDI Zohra soeur de MEZIDI Djilali a toujours voulu retrouver les traces de son frère bien-aimé.
Hélas, elle s’est éteinte en 2019.

MEZIDI Djilali a disparu en 1957, à l’âge de 24 ans.

Aujourd’hui il ne reste que 2 soeurs âgées du défunt : Fifi et Wahiba MEZIDI.

Elles nous ont chargés de vous transmettre cette photo de leur frère dont le deuil n’a jamais été fait.

Nous vous prions de bien vouloir insérer sa photo sur sa fiche.

Merci pour les renseignements que vous avez mis en ligne.

Bien cordialement,

Famille MEZIDI et BELKHAMSA
Il s’agit de notre oncle dont on n’a jamais sur les circonstances de sa disparition.

Aujourd’hui, 63 ans après la majorité de la famille MEZIDI n’est plus de ce monde.

Famille MEZIDI »

Abréviations des principales sources utilisées :/p>

SLNA : « Fiches de renseignement » du Service des Liaisons Nord-Africaines : « Personnes arrêtées, demandes de recherche transmises au commandement militaire », ANOM, 91/ 4 I 62.

Liste SLNA : mention sur une liste de rappels adressée à l’armée par le SLNA en octobre 1957, la fiche de renseignement correspondant n’étant pas archivée). ANOM, 91/ 4 I 62

CV : Jacques Vergès, Michel Zavrian, Maurice Courrégé, Les disparus, le cahier vert, Lausanne, La Cité, 1959.

Archives Teitgen : Archives confiées par Paul Teitgen à Georgette Elgey, Archives Nationales, 561AP/41.

SHD : divers fonds du Service Historique des Armées, GR 1 H

CS : archives des deux commissions de Sauvegarde des droits et libertés individuels (1957-1962), Archives Nationales, F/60/3124-F/60/3231.

Presse algérienne (1962-1963) : documents fournis par Malika Rahal.