REBAINE ou REBAINI A.

REBAINE ou REBAINI Abderrahmane

Signalé par Paul Teitgen, secrétaire général à la Police et au Plan de la préfecture d’Alger (archives Teitgen).

A été enlevé trois fois par le 3eme RPC (colonel Marcel Bigeard) entre le 21 février et le 1er avril 1957. Détenu une quinzaine de jours dans deux centres de torture différents (Villa Sésini et El Biar). Le colonel Trinquier l’aurait déclaré libéré depuis le 1er avril, date à laquelle, selon son épouse, il aurait en réalité été repris « pour complément d’information ».

.

 

Abréviations des principales sources utilisées :/p>

SLNA : « Fiches de renseignement » du Service des Liaisons Nord-Africaines : « Personnes arrêtées, demandes de recherche transmises au commandement militaire », ANOM, 91/ 4 I 62.

Liste SLNA : mention sur une liste de rappels adressée à l’armée par le SLNA en octobre 1957, la fiche de renseignement correspondant n’étant pas archivée). ANOM, 91/ 4 I 62

CV : Jacques Vergès, Michel Zavrian, Maurice Courrégé, Les disparus, le cahier vert, Lausanne, La Cité, 1959.

Archives Teitgen : Archives confiées par Paul Teitgen à Georgette Elgey, Archives Nationales, 561AP/41.

SHD : divers fonds du Service Historique des Armées, GR 1 H

CS : archives des deux commissions de Sauvegarde des droits et libertés individuels (1957-1962), Archives Nationales, F/60/3124-F/60/3231.

Presse algérienne (1962-1963) : documents fournis par Malika Rahal.