TOURI M.

M. (?) TOURI

Mentionné dans les notes prises en novembre 1957 par le journaliste Jacques Duquesne, correspondant de La Croix, lors de son premier reportage à Alger, et mises au propre sur du papier à en-tête de l’hôtel Aletti.

Document publié dans Carnets secrets de la guerre d’Algérie »(Paris, Bayard, 2012, p. 70), avec la (très mauvaise) transcription de 13 autres témoignages de torturés, dont certains témoignent aussi de morts sous la torture.

Transcription :

Arrêté le 3 mars [1957] par Bérets Verts. Menace de viol de ses femmes légitimes. Sésini. Mis une cagoule. Coups par Feldmayer [Feldmeyer, légionnaire allemand ancien nazi, bourreau principal à la Villa Sésini] Électricité eau, en m tps que sa femme (vu un nommé Basta [Bastos, mentionné par d’autres sources] devenu fou ss la torture)

Question puis « dis-nous oui ou on te ramène ss la torture? » Si on m’avait dit que j’ai tué 15 hommes je répondrai par oui plutôt que de retourner ss la torture. Les innocents qui ont suni la torture deviennent automatiqt insurrectionnels »

 

Principales sources utilisées :

SLNA : « Fiches de renseignement » du Service des Liaisons Nord-Africaines : « Personnes arrêtées, demandes de recherche transmises au commandement militaire », ANOM, 91/ 4 I 62.

Liste SLNA : mention sur une liste de rappels adressée à l’armée par le SLNA en octobre 1957, la fiche de renseignement correspondant n’étant pas archivée). ANOM, 91/ 4 I 62

CV : Jacques Vergès, Michel Zavrian, Maurice Courrégé, Les disparus, le cahier vert, Lausanne, La Cité, 1959.