ISMAÏL A. *

ISMAÏL Abdelkader ben Mohamed

Né le 19 janvier 1930. Employé Maison du Café du Dey. BD Bru. Enlevé début février 1957. Pas de réponse de l’armée en octobre.(SLNA).

Dossier de disparition transmis par le procureur à la commission de Sauvegarde (Archives Nationales) : lettre de son épouse signalant son enlèvement et sa disparition le 25 juin 1957 ; demande d’enquête du procureur à la préfecture ; lettre du procureur au procureur général ; réponse de la préfecture selon laquelle, après enquête auprès de l’armée ; il aurait été « libéré » le 18 mars 1957 et il est « envisagé que l’intéressé a rejoint les rebelles ». N’a pas été assigné à résidence. Le fichier des arrestations de février-mars 1957 de la 10e Division Parachutiste le donne comme « arrêté le 15/02/1957 » par le 1er REP et « libéré le 18/02/1957 » (91 1 K 1039 ANOM).

Sa fille nous adresse ce message le 31/03/2022:

« Bonjour Madame/Monsieur

Je me présente c’est  Madame Ismail Ratiba la fille de Mr Ismail Abdelkader qui figure dans la liste des ENLEVÉS, DÉTENUS CLANDESTINEMENT, TORTURÉS ET PARFOIS ASSASSINÉS PAR L’ARMÉE FRANÇAISE à Alger 1957 – des Maurice Audin par milliers.

En effet, suite à la publication  sur votre site d’une page relative à la disparition de mon père  , voici le lien correspondant :  https://1000autres.org/ismail

et aussi en réponse de l’annonce indiquant de vous contacter dans le cas ou on reconnait une personne dans votre liste,  je me permets de vous  adresser ce message en vous demandant de bien vouloir nous apporter plus d’éclaircissement sur les circonstances de sa disparition.

De par cette occasion, je voudrai porter à votre connaissance que  plusieurs autorités françaises ont été contactées pour chercher les informations sur sa disparition , principalement la direction des archives ,les services historique de la défense , les archives nationales d’outre-mer et enfin  le ministère de l’intérieur en Décembre 2021 mais malheureusement il n’y a aucune réponse précise sur les circonstances de sa disparition.

Je vous informe que suite à son enlèvement en Février 1957 , nous avons proactivement effectuées toutes les démarches administratives, et recherches possibles auprès des autorités civiles et militaires françaises à Alger pendant et même après la guerre pour avoir de ces nouvelles, étant enfant j’accompagnai ma grand-mère paternelle ISMAIL khedaouedj lors de sa quête désespérément à différents endroits, mais malheureusement nous n’avons pas pu obtenir aucune trace de lui après son arrestation.

Suite à ces démarches, nous sollicitons vos compétences et larges connaissances sur l’étude de ce dossier et comptons sur votre expertise et diligence pour avoir une réponse de votre part.

Dans l’attente de vous lire, veuillez agréer Madame/ Monsieur l’expression de mes  salutations les plus distinguées.

Pièces jointes:

  • Extrait de naissance prouvant le lien parenté avec Mr Ismail Abdekader ( mon pére).
  • Photo de Mr Ismail Abdelkader.

Cordialement« 


 

Abréviations des principales sources utilisées :/p>

SLNA : « Fiches de renseignement » du Service des Liaisons Nord-Africaines : « Personnes arrêtées, demandes de recherche transmises au commandement militaire », ANOM, 91/ 4 I 62.

Liste SLNA : mention sur une liste de rappels adressée à l’armée par le SLNA en octobre 1957, la fiche de renseignement correspondant n’étant pas archivée). ANOM, 91/ 4 I 62

CV : Jacques Vergès, Michel Zavrian, Maurice Courrégé, Les disparus, le cahier vert, Lausanne, La Cité, 1959.

Archives Teitgen : Archives confiées par Paul Teitgen à Georgette Elgey, Archives Nationales, 561AP/41.

SHD : divers fonds du Service Historique des Armées, GR 1 H

CS : archives des deux commissions de Sauvegarde des droits et libertés individuels (1957-1962), Archives Nationales, F/60/3124-F/60/3231.

Presse algérienne (1962-1963) : documents fournis par Malika Rahal.

Apportez votre témoignage

Nous attirons l’attention des lecteurs sur le fait que ce site concerne les personnes victimes de la grande répression d’Alger durant l’année 1957. Le même travail est nécessaire pour l’ensemble de la guerre d’indépendance algérienne et pour l’ensemble du territoire algérien, mais nous ne pourrons publier les commentaires ou les messages qui ne concerneraient pas la région d’Alger et l’année 1957.
Merci de préciser les sources sur lesquelles vous vous basez.
Si vous souhaitez y joindre des documents utiliser le formulaire de cette autre page

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.