BOUMAZOUZI L. *

BOUMAZOUZI Lakhdar


24 ans. Employé à Belcourt. Bouzareah. Enlevé le 8 février 1957 par des militaires. (SLNA)

Libéré en 1962 (voir commentaire)

Abréviations des principales sources utilisées :/p>

SLNA : « Fiches de renseignement » du Service des Liaisons Nord-Africaines : « Personnes arrêtées, demandes de recherche transmises au commandement militaire », ANOM, 91/ 4 I 62.

Liste SLNA : mention sur une liste de rappels adressée à l’armée par le SLNA en octobre 1957, la fiche de renseignement correspondant n’étant pas archivée). ANOM, 91/ 4 I 62

CV : Jacques Vergès, Michel Zavrian, Maurice Courrégé, Les disparus, le cahier vert, Lausanne, La Cité, 1959.

Archives Teitgen : Archives confiées par Paul Teitgen à Georgette Elgey, Archives Nationales, 561AP/41.

SHD : divers fonds du Service Historique des Armées, GR 1 H

CS : archives des deux commissions de Sauvegarde des droits et libertés individuels (1957-1962), Archives Nationales, F/60/3124-F/60/3231.

Presse algérienne (1962-1963) : documents fournis par Malika Rahal.

4 commentaires

  1. Boumazouzi zineb Répondre

    Bonjour
    Boumazouzi lakhdar était le frère de mon grand père paternel
    Il demeura en prison jusqu’au moment de l’indépendance.
    Il est décédé il y a quelques années

  2. Boumazouzi Yacine Répondre

    Bonjour,
    Mr Boumazouzi Lakhdar était mon père, dcd en juin 2011, je suis très ému de trouver sa trace historique pour sa contribution à la libération de l’Algérie.
    J’ai toujours était fière de lui.
    C’était une personne extraordinaire et une bibliothèque d’histoire et d’humanité.
    Merci Baba lazziz.

  3. Radia Boumazouzi Répondre

    Tres ému de voire ce document si précieux sur mon cher papa adoré une trs grande fierté pour la famille Boumazouzi un grand monsieur Allah yerahmou papa tu nous a toujours fait que de tres belle choses repose en paix.

  4. Boumazouzi Répondre

    Bonsoir
    Je suis Nadia la fille de monsieur
    Boumazouzi lakhdar dit Rabah
    Le meilleur papa du monde , je suis fière de mon papa , c’était une force silencieuse un homme au cœur d’or
    Je ne peux vous écrire ✍️ tout ce dont il a fait preuve, entre son courage, simplicité, enthousiaste
    Je vais juste écrire que j’ai passé de très bons moments de ma vie en sa précieuse compagnie
    Repose en paix baba laaziz

Apportez votre témoignage

Nous attirons l’attention des lecteurs sur le fait que ce site concerne les personnes victimes de la grande répression d’Alger durant l’année 1957. Le même travail est nécessaire pour l’ensemble de la guerre d’indépendance algérienne et pour l’ensemble du territoire algérien, mais nous ne pourrons publier les commentaires ou les messages qui ne concerneraient pas la région d’Alger et l’année 1957.
Merci de préciser les sources sur lesquelles vous vous basez.
Si vous souhaitez y joindre des documents utiliser le formulaire de cette autre page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *