KHEMISSA S *

KHEMISSA Saïd

Né le 28/12/ 1941 (15 ans). Enlevé le 4 juin 1957 par les bérets bleus. Assigné à résidence en centre de tri. Déclaré « abattu lors d’une tentative de fuite dans la nuit du 16 au 17 juin 1957 ». (Liste SLNA et archives du cabinet du préfet d’Alger, dossier « Abattus », ANOM, 91/ 4 I 213).

Selon le témoignage de son frère,reçu le 04/12/2018 (ci-dessous), il a été « torturé à mort à la villa Sésini » et son corps n’a jamais été retrouvé. Il est bien mort entre les mains des militaires, puisque ces derniers ont fait annuler son assignation à résidence dans un camp, comme c’était la règle en pareil cas. Mais aucun certificat de décès ou d’inhumation n’a été communiqué à la famille par les autorités françaises, comme c’était parfois le cas lorsqu’un « suspect » était, comme Khemissa Saïd, déclaré « abattu lors d’une tentative de fuite ».

Principales sources utilisées :

SLNA : « Fiches de renseignement » du Service des Liaisons Nord-Africaines : « Personnes arrêtées, demandes de recherche transmises au commandement militaire », ANOM, 91/ 4 I 62.

Liste SLNA : mention sur une liste de rappels adressée à l’armée par le SLNA en octobre 1957, la fiche de renseignement correspondant n’étant pas archivée). ANOM, 91/ 4 I 62

CV : Jacques Vergès, Michel Zavrian, Maurice Courrégé, Les disparus, le cahier vert, Lausanne, La Cité, 1959.

3 commentaires

  1. khemissa khawla Répondre

    Khemissa Said
    Né le 28/12/1941, mort le 16 au 17 juin 1957
    Torturé à mort à la villa Sésini sur les hauteurs de Belcourt. Son corps fut déporté et porté disparu.

  2. HistoireColoniale Répondre

    Témoignage reçu le 04/12/2018 de Khemissa Salah, frère de Khemissa Saïd:
    « Saïd était dans son jeune âge dans les scouts (scouts musulmans d’Algérie)
    A 15 ans, il voulait monter au maquis avec son cousin .
    il n’a pas été accepté vu son jeune âge . Il travailla avec son seul copain de confiance et de son âge
    Après un assassinat raté a Belcourt
    Quelques mois après il fut arrêté .
    Torturé a mort dans la villa Sésini et depuis ce jour il est porté disparu. Aucune trace n’a été trouvé après l’indépendance .ci joint sa photo et le titre de reconnaissance établi par l’Etat algérien.
    Merci a vous. »

  3. Khemissa Abdelghani Répondre

    Bon soir
    À propos de la tentative d’evasion
    C’est un mensonge c’est juste pour justifier l’execution.
    La nuit ou les para français ont débarqué au domicile et après avoir tabassée tout le monde ils ont arrêté khemissa said et son grand frère .Et se dernier a était témoin de la torture qui a subit son petit frère par les militaires français et au point ou il été méconnaissable et c’est cette nuit là que le grand frère à su qu’il ne verra plus jamais son frère et tout cela c’est passé à la villa sésini.

Apportez votre témoignage

Nous attirons l’attention des lecteurs sur le fait que ce site concerne les personnes victimes de la grande répression d’Alger durant l’année 1957. Le même travail est nécessaire pour l’ensemble de la guerre d’indépendance algérienne et pour l’ensemble du territoire algérien, mais nous ne pourrons publier les commentaires ou les messages qui ne concerneraient pas la région d’Alger et l’année 1957.
Merci de préciser les sources sur lesquelles vous vous basez.
Si vous souhaitez y joindre des documents utiliser le formulaire de cette autre page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *