TIFRIT *

TIFRIT Amar

Né en 1906. Epicier Baïnem Forêt. Rue du Pr. Smalah. Enlevé le 24 mars 1957 par les parachutistes. (SLNA).

Disparu. Voir le témoignage de son fils ci-dessous.

Principales sources utilisées :

SLNA : « Fiches de renseignement » du Service des Liaisons Nord-Africaines : « Personnes arrêtées, demandes de recherche transmises au commandement militaire », ANOM, 91/ 4 I 62.

Liste SLNA : mention sur une liste de rappels adressée à l’armée par le SLNA en octobre 1957, la fiche de renseignement correspondant n’étant pas archivée). ANOM, 91/ 4 I 62

CV : Jacques Vergès, Michel Zavrian, Maurice Courrégé, Les disparus, le cahier vert, Lausanne, La Cité, 1959.

2 commentaires

  1. Elias Tifrit Répondre

    Allah yarham echouhada!! Amar Tifrit etait mon père, on vivait au 17 rue Soualah Mohamed a la Basse Casbah, Alger. Il était père de 8 enfants et travaillait dans son épicerie a Bainem. C’ était un très bon père de famille et nous a inculqué le respect de soi, des autres et de la Patrie dans la dignité. ll était très généreux avec les voisins et la famille. Je suis né en 1944 Je n’avais que 12 ans et demi à son arrestation et mes souvenirs de lui sont toujours vivaces. Il a été arrêté par les paras de Bigeard et transféré a la Maison Sésini puis transféré encore suivant les dires d’un prisonnier qui est venu voir ma mère a l’Indépendance, Il a dit, on nous a emmenés du cote de la mer (corniche, la Pointe Pescade) car on entendait les vagues. Le General Massu disait à ma mère on l’a relâché mais Il n est Jamais revenu. Rabi yarhamhoum. Tahia El Jazair!

    • HistoireColoniale

      Merci pour votre précieux témoignage. Si vous le souhaitez, nous pouvons publier une photographie de votre père ou tout autre document. Fabrice Riceputi

Apportez votre témoignage

Nous attirons l’attention des lecteurs sur le fait que ce site concerne les personnes victimes de la grande répression d’Alger durant l’année 1957. Le même travail est nécessaire pour l’ensemble de la guerre d’indépendance algérienne et pour l’ensemble du territoire algérien, mais nous ne pourrons publier les commentaires ou les messages qui ne concerneraient pas la région d’Alger et l’année 1957.
Merci de préciser les sources sur lesquelles vous vous basez.
Si vous souhaitez y joindre des documents utiliser le formulaire de cette autre page

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *